leaders

Jhinaoui représentera la Tunisie à TICAD 7 à Yokohama




Après l’Inde (2015), la Chine (2018), la Turquie (2019), et bientôt la Russie (Sotchi en octobre prochain), c’est autour du Japon d’impulser ses relations avec l’Afrique. C’est ainsi que la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), se tiendra du 28 au 30 août 2019 dans la ville de Yokohama. La Tunisie devait y être représentée par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, mais, campagne électorale oblige, il appartiendra au ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui d’y conduire la délégation tunisienne. Il sera accompagné par notamment le ministre de l’Enseignement et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous qui prendra part à une série de tables rondes sur la science et la technologie et rencontrera des chercheurs tunisiens établis au Japon.

Le Japon a annoncé qu’il s’engage à y mobiliser 30 milliards de dollars sur une période de 3 ans, contre 60 milliards de la part de la Chine et l’équivalent des Etats-Unis. Ces annonces de Tokyo, Pékin et Washington restent cependant difficiles à tracer quant à leur déboursement effectif.

La conférence TICAD 7, est co-organisée par le Japon, le Japon, les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et la Commission de l’Union africaine (CUA). Elle se déroulera en conférence de haut niveau à la quelle prendront part chefs d’état et de gouvernement, ministres, dirigeants d’institutions financières et représentants d’organisations régionales et internationales.

Aussi, un forum d’affaires se tiendra en parallèle, la Tunisie y délèguera des dirigeants de l’UTICA et de la Conect.

Troisième segment, celui de la société civile, à travers une série d’évènements parallèles.

Le thème de cette édition est prometteur : « faire progresser le développement de l’Afrique à travers les hommes, la technologie et l’innovation ». Tokyo indique que l’objectif est de favoriser des discussions au niveau international au sujet du développement africain, en vue de concrétiser les résultats du WAW!, du G20, et du G7 qui se tiennent cette année.

Quatre piliers constitueront les fondements de la TICAD 7 :

  • Promouvoir la transformation économique et améliorer l’environnement et les institutions en faveur du commerce à travers l’innovation et l’engagement du secteur privé et assurer la finance durable
    • Promouvoir davantage le dialogue public-privé entre l’Afrique et le Japon.   

    • Développer les ressources humaines à travers la formation professionnelle et les investissements.
    • Soutenir des infrastructures de qualité par l’amélioration de la connectivité et promouvoir l’économie bleue, entre autres.
  • Promouvoir une société résiliente et durable pour la sécurité humaine
    • Atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) et l‘Agenda 2063.
    • Promouvoir la santé notamment à travers la Couverture Sanitaire Universelle (CSU).

    • Utiliser les technologies et l’expérience du Japon dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation (STI), de l’éducation, de l’environnement et de la gestion des risques de catastrophes, et autonomiser les femmes et les jeunes
  • Paix et Stabilité
    • Soutenir la consolidation de la paix et le renforcement des institutions, améliorer la sécurité publique, et développer des ressources humaines dans le domaine de la consolidation de la paix.

       

 







Source link

Most Popular

Suivez les actualités du jour et infos en direct sur Le Monde, retrouvez tous les articles du journal: International, Tunisie, Economie, Culture, Sport, .....

Copyright © 2019 Public.tn . by Public TN

To Top