Businessnews

Ridha Belhaj appelle BCE rejeter l’amendement de la loi lectorale




 

L’ancien coordinateur général de Nidaa Tounes, Ridha Belhaj a appelé, dans un statut publié sur sa page Facebook ce jeudi 11 juillet 2019, le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi à rejeter l’amendement de la loi électorale vu qu’il « détient la solution constitutionnelle pour sauver la démocratie ».

Une mesure qui barrerait la route à Ennahdha qui vise à « orienter » les élections et « détourner le processus transitionnel», écrit Ridha Belhaj.

 

L’ancien directeur du cabinet présidentiel a relevé que Béji Caïd Essebsi a toujours été contre l’exclusion en refusant le report des élections et en respectant la Constitution.

 

Rappelons que le projet d’amendement de la loi électorale a été adopté dans son intégralité, le 18 juin 2019, avec 124 voix pour, 14 abstentions et 30 voix contre. Un projet qui exclut le fondateur de Nessma TV, Nabil Karoui et la fondatrice de l’association 3ich Tounsi, Olfa Terras des élections législatives et de la présidentielle.

 

Il s’agit d’un texte interdisant aux personnes dirigeant des associations de bienfaisance ou utilisant leurs médias à des fins propagandistes de se présenter aux élections.

 

De plus, l’Instance provisoire chargée du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi a rejeté le recours concernant les amendements de cette loi sur le fond et l’a accepté sur la forme.

 

B.L







Source link

Most Popular

Suivez les actualités du jour et infos en direct sur Le Monde, retrouvez tous les articles du journal: International, Tunisie, Economie, Culture, Sport, .....

Copyright © 2019 Public.tn . by Public TN

To Top