Businessnews

un rfrendum concernant la loi lectorale est absurde !




 

Le dirigeant de Tahya Tounes, Karim Helali a exprimé, dans un statut publié sur sa page Facebook le soir du 13 juillet 2019, son regret face à la position qu’a adoptée Afek Tounes vis-à-vis de l’amendement de la loi électorale excluant Nabil Karoui et la fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras des élections législatives et présidentielle.

 

L’ancien député Afek et président de son bureau politique a, en effet, contesté cette position visant, selon lui, à reporter les élections soulignant que l’appel à un référendum concernant la loi électorale une semaine avant le dépôt des listes législatives est « absurde ».

 

Afek figure, en effet, parmi les signataires d’une pétition nationale adressée au président de la République, Béji Caïd Essebsi l’appelant à soumettre les amendements de la loi électorale au référendum.

Des signataires qui sont essentiellement constitués d’un grand nombre de partis politiques, de personnalités, de députés, d’organisations et d’associations.

Le candidat à la présidentielle, Nabil Karoui avait, par ailleurs, exhorté le chef de l’Etat à organiser ce référendum.

On note, entre autres, « Au cœur de la Tunisie », Amel Tounes, et Beni Watani ainsi que des personnalités nationales à l’instar de Ahmed Nejib Chebbi, Fadhel Abdelkéfi, Mahmoud Ben Romdhane, Néji Jelloul, Ridha Belhaj, Olfa Youssef, outre des députes, dont, Sofiène Toubel, Ons Hattab, Ridha Charfeddine et Rim Mahjoub.

 

B.L

 







Source link

Most Popular

Suivez les actualités du jour et infos en direct sur Le Monde, retrouvez tous les articles du journal: International, Tunisie, Economie, Culture, Sport, .....

Copyright © 2019 Public.tn . by Public TN

To Top